Sciences Peau et Peaulithique : la Dermatologie à l’assaut de la Démagogie

 

La Politique nous colle à la Peau, le comble pour le dermatologue. Elle nous passionne au plus profond de notre esprit. Paul Valery écrivait « Ce qu’il y a de plus profond chez l’homme, c’est la peau ». Cette phrase est extraite d’un de ses écrits : « L’idée fixe, ou deux hommes à la mer »,  travail littéraire commandé pour le corps médical par un de ses amis qui éditait une collection  pharmaceutique en l’honneur du Pr Henri Mondor  et publié le 10 mars 1932.

La Politique est une «  affaire » de surface éditant une sémantique inoxydable à l’empreinte du Temps. Elle navigue sans ride. La Peau est lisible, la Politique  avance  masquée.

Ce travail se propose de porter un regard original sur la Politique à travers le prisme cutané. Il n’y  avait qu’une contraction symbolique pour  fusionner Peau et Politique : c’était Sciences Peau, pour développer une interprétation inédite d’une nouvelle discipline : la Peaulitique. Une foultitude de sciences humaines a  abordé la Politique  sous l’angle anthropologique, sociologique ou philosophique. Ici nous l’explorerons   à partir de la sphère épidermique. Cette appellation insolite nous rapproche de l’académique   Sciences Po.

Cette thématique atypique demeure d’actualité, la Dermatologie va tenter de démasquer  la Démagogie.

Aussi, ce travail exprimera les similitudes, les divergences, le lien possible entre ces deux entités soudées par une intimité relationnelle et  originelle. Nous débattrons autour de 6 thèmes :

  • Une origine commune depuis la nuit des temps,
  • des fonctions identiques, centrées sur la notion de protection,
  • couleur(s) de Peau et idéologies politiques,
  • deux addictions comportementales semblables : l’addiction solaire, le pouvoir est-il addictif ?
  • l’esthétique : la dictature de la beauté, l’esthétisation du monde politique,
  • quel engagement politique pour le dermatologue ?

Bien évidemment, il me fallait choisir des thématiques généralistes. Nous pourrions ouvrir de nouvelles portes, peut-être une prochaine fois.

www.sciencespeau.fr

Les infos sur le congrès ici

SOS AddictionsRead all author posts