L’hortensia est-il le nouveau cannabis ?

hortensia

BUZZ – La tendance fait déjà des ravages en Allemagne et arrive tout juste en France : les vols d’hortensia se multiplient dans les jardins. En cause : une étrange rumeur, selon laquelle ses feuilles séchées auraient les mêmes propriétés que le cannabis, une fois fumées. Metronews a tenté de distinguer le vrai du faux.

Et si, dans le jardin de grand-mère, se trouvait en fait un vrai trésor pour les fumeurs de joints ? C’est en tout cas la folle rumeur qui court depuis quelques semaines : l’hortensia serait le nouveau cannabis. Le phénomène serait parti d’Allemagne, où il fait déjà des ravages dans les jardins publics depuis des années. Et il arrive depuis peu en France, plus précisément dans le Nord-Pas-de-Calais, où les pseudos propriétés hallucinogènes de la plante lui ont valu d’être la cible des fumeurs en herbe. Plusieurs plaintes ont été déposées après le saccage de jardins. Les voleurs utiliseraient les feuilles et les pétales pour les mélanger avec du tabac afin d’obtenir des effets semblables à ceux du cannabis…

L’hortensia, ou Hydrangea, possède-t-il vraiment des propriétés similaires au joint ? Interrogé par metronews, le psychiatre addictologue Laurent Karila affirme que la fumette des feuilles d’hortensia peut en effet causer des effets « hallucinogènes et euphorisants » : « certaines molécules de la plante pourraient s’apparenter à des produits hallucinogènes ou au THC contenu dans le cannabis », reconnaît le médecin, qui assure toutefois que « les preuves cliniques formelles n’existent pas pour le moment », faute de « rapports de consommateurs ».

Encore peu d’adeptes en France

Mais l’Hydrangea n’est pas pour autant « une herbe qui fait rire ». Le vice-président de SOS addictions met en effet en garde contre des « effets secondaires potentiellement néfastes pour la santé : troubles digestifs, respiratoires ou cardiaques… » De quoi gâcher le trip.

En creusant un peu sur les forums spécialisés, il apparaît effectivement que le miracle n’opère pas vraiment en France, où le phénomène semble encore très restreint. Le site de référence pour les drogues psychoactives erowid mentionne bien l’Hydrangea, « utilisé pour son effet similaire au joint ». Mais contrairement aux autres drogues sur le site, on ne trouve pas de commentaires des psychonautes, qui partagent d’ordinaire leur expérience (« trip report »).

« Je ne le recommanderais pas »

Ce n’est qu’en cherchant sur d’autres forums spécialisés, que l’on peut trouver quelques récits de consommateurs. Sur schroomery, KGB1977 raconte ainsi avoir fumé de l’hortensia : « j’ai d’abord remarqué que j’étais très détendu, j’ai donc continué à fumer. J’étais ensuite tellement défoncé que j’ai dû m’allonger (…) Pour ce que ça vaut, je ne le recommanderais pas ». D’autres amateurs racontent s’être sentis « détendus, mais sans plus », ou un peu « flapi ». En résumé, l’hortensia ne transcende pas.

A toutes fins utiles, le médecin addictologue Philippe Arvers, contacté par metronews, nous rappelle en outre que les fumeurs de cannabis, comme les consommateurs d’alcool, peuvent être très sensibles à l’effet placebo : « quand on croit avoir consommé une substance ou son équivalent, et plus on connaît les effets, plus on les ressent », nous explique le médecin. On pourrait tout aussi bien fumer la lavande de mémé, cela ferait peut-être aussi son petit effet. A bon entendeur…

ARTICLE PARU DANS METRO news – Créé : 06-02-2014 18:58 – Auteur Julie MENDEL

Laurent KARILARead all author posts