Le nouveau trouble fiscal du comportement

picsouLe Sénat réfléchit à nos troubles comportementaux. Intensément et fiscalement. Nous avions récemment eu droit grâce à nos collègues américains à la nouvelle Bible des troubles mentaux et comportementaux le DSM 5. Plus modestement, quoique…, notre Sénat programme la fiscalisation de nos comportements, alimentaires, tabagiques et autres. On n’est pas forcé de tout lire, mais les résumés sont des plus intéressants. La presse a déjà relevé l’augmentation programmée de 10% par an du paquet de cigarette ce qui devrait porter celui-ci vers 2018 à la barre symbolique des 10€… « T’as pas un clop ? » équivaudra bientôt à « t’as pas un € ? » Ou vice-versa. On aimerait de telles applications et projections en politique de santé des addictions. Mais il est à l’évidence bien plus aisé (et rentable) de prévoir l’évolution de la fiscalisation de nos comportements que de refonder un nouveau pilotage de nos politiques préventives et sanitaires concernant nos comportements et nos addictions.

Document à consulter : Fiscalite-Comportementale-Senat

William LOWENSTEINRead all author posts