Dossier spécial Les Inrocks : « L’ADDICTOPHYLE »

Love Streams.
Love Streams.

L’ADDICTOPHYLE
par Bernard Favier,
Président de dfilms

C’est André Labarthe qui me le confia au tournant du siècle : « Philippe Bérard est le plus grand amoureux du cinéma que j’ai rencontré ».
Peut-être était-ce autour d’un verre ?
Aujourd’hui, Philippe Bérard consacre ses heures d’addiction au beau métier de programmateur : entrelacer des films pour les présenter aux regards des « ciné-fils » tous frères et soeurs de Serge Daney.
Et, si au commencement de l’addiction il y avait de l’amour ; l’idéal serait que l’amour dure toujours, pas pour l’amour de l’amour mais pour une passion secrète, rongeuse : une quête sans fin.
Alors, pour que cette quête ne soit jamais en danger d’extinction, une seule consigne : ne rien soustraire à l’addiction.

SOS AddictionsRead all author posts